GPS Perray-Vaucluse

Réduire la taille du texteAgrandir la taille du texteImprimer la page

Rechercher

Retour à l'accueil

Vous êtes ici : AccueilActualitésUn partenariat culturel et artistique entre le CAC Bretigny, centre d’art contemporain, le lycée Albert Einstein de Sainte-Geneviève-des-Bois et le GHT Paris Psychiatrie & Neurosciences

Un partenariat culturel et artistique entre le CAC Bretigny, centre d’art contemporain, le lycée Albert Einstein de Sainte-Geneviève-des-Bois et le GHT Paris Psychiatrie & Neurosciences

Publié le 06 juin 2018

Un partenariat culturel et artistique entre le CAC Bretigny, centre d’art contemporain, le lycée Albert Einstein de Sainte-Geneviève-des-Bois et le GHT Paris Psychiatrie & Neurosciences

Comment transmettre 150 ans d’histoire hospitalière ? Comment témoigner de la mémoire des professionnels ? Comment se souvenir des trajectoires de vie des patients ? Mis en place en septembre 2017, le projet d'éducation artistique et culturelle organisé en partenariat avec les élèves de seconde du lycée Albert Einstein, le CAC Bretigny, centre d’art contemporain, et le GHT Paris Psychiatrie & Neurosciences tend à répondre à ces questions.

 

HOSPITALITE ET PATRIMOINE : UNE EVOLUTION DE LA PSYCHIATRIE

Le GPS Perray Vaucluse déploie depuis plusieurs années une importante ré-organisation visant à rapprocher les lieux de soins des lieux de vie des patients, en partenariat avec les autres établissements parisiens intra-muros.
Et si, bien heureusement, l’histoire de l’urbanisme est une suite de réaffectation des espaces à de nouveaux usages et fonctionnalités, elle gagne à capitaliser un patrimoine et une histoire qui donnent sens à ces transformations pour les gens comme pour le territoire. C’est dans ce cadre que le GHT Paris a eu à coeur de conduire une démarche patrimoniale et culturelle consacrée à la centaine d’hectares marquée d’histoire du site Perray Vaucluse et ainsi tisser les fils du passé avec ceux du devenir.
Portée par le laboratoire Accueil et hospitalité – Lab-ah*– cette démarche a été concrétisée par différentes actions visant à assurer la transmission des valeurs d’hospitalité, à faire connaître les conditions d’hospitalisation des patients qui ont motivé l’évolution de la psychiatrie jusqu’à nos jours, et à mettre en lumière les gens qui ont fait cet hôpital (infirmiers, blanchisseurs, couturières etc…).

 

UNE MAISON DU PATRIMOINE

L’ouverture de la Maison du Patrimoine en décembre dernier est le symbole premier de cette dynamique. Véritable lieu de médiation, de création et de présentation d’un travail collectif en continu, elle accueille régulièrement professionnels, étudiants, chercheurs et partenaires souhaitant contribuer à la collecte du
patrimoine et de la mémoire vivante de l’histoire hospitalière du site.
Le premier enjeu consiste à sauvegarder les sources archivistiques et les objets patrimoniaux pour la recherche
historique. Le second enjeu, pierre angulaire de toute la démarche, est de reconstituer et valoriser ce que l’artiste Christian Boltanski appelle « la petite mémoire du quotidien ». En effet, la richesse de cette histoire hospitalière se révèle également dans les histoires singulières. Les histoires des personnels qui, pour beaucoup, ont incarné l’institution et ont été façonnés par elle. Les histoires des patients qui ont traversé ce lieu.
Trois angles d’approche ont donc été privilégiés depuis le début du projet :
- la collecte de témoignages oraux des personnels en retraite ou en activité sur le site, parfois en lien avec des mobiliers témoins de leurs pratiques et savoir-faire ;
- la collecte photographique sensible des objets et des espaces dans cet entre-deux silencieux de la reconversion;
- l’étude et la transmission des trajectoires de vie des patients qui ont laissé leur vestiaire comme témoin de leur passage dans l’institution.

 

UNE COLLABORATION NATURELLE

Travailler en collaboration avec les élèves de seconde et l’artiste Sébastien Rémy associé au CAC Bretigny, centre d’art contemporain, est donc une évolution naturelle de cette démarche. De l'école au lycée, le PEAC - parcours d'éducation artistique et culturelle - a pour ambition de favoriser l'égal accès de tous les élèves à l'art à travers l'acquisition d'une culture artistique personnelle. Mêler l’essence même de l’histoire à celle de la transmission, et en créer une oeuvre artistique était la concrétisation la plus emblématique de ce projet.
Cette initiative, associant l’Académie de Versailles, la DRAC, le lycée Albert Einstein de Sainte Geneviève des Bois, le Centre d’art Contemporain de Bretigny, et Perray-Vaucluse participe à créer des liens entre passé et futur, et à sensibiliser les nouvelles générations à l’art mais également, à leur histoire.

 

L’EXPOSITION : DIRE ENCORE NOS HISTOIRES…

Fondé sur l’observation d’objets et de documents trouvés au sein du Groupe Public de Santé Perray-Vaucluse, l'ensemble d’ateliers que Sébastien Rémy a proposé aux lycéens visait à imaginer puis à donner forme à l’histoire fictive de ses occupant.e.s. Par le truchement de pratiques telles que l’écriture, la photographie et le montage sonore, les lycéens ont expérimenté ensemble les places déterminantes de la subjectivité et de la fiction lorsqu'il s'agit d'interpréter des documents. Les 70 élèves de seconde ont donc participé à trois ateliers de création avec l’artiste sur le thème de la mémoire, selon trois orientations :
- Un inventaire photographique et commenté du contenu de valises d’anciens patients
- La rédaction de correspondances fictives de patients avec leur entourage
- Le recueil et le montage audio de témoignages de retraités et professionnels de Perray-Vaucluse, sur le thème
des métiers.
- Exposition ouverte à tous les mardis et jeudis de 13h30 à 16h30 sur rendez-vous : Lucile Le Douaron –
l.douaron@gpspv.fr ou Lénoard Fizaine l.fizaine@gpspv.fr ou par téléphone 01 69 25 42 00

 

*En savoir plus sur le Lab-ab

Le GHT Paris Psychiatrie a fait de l’hospitalité un axe stratégique de son projet médical et soignant. Le laboratoire Accueil et Hospitalité a donc été créé pour faire vivre cet axe dans les structures du GHT Paris. Il est composé de Carine Delanoë‐Vieux, responsable culturelle et de Marie Coirié, designer. Carine Delanoë‐Vieux exerce de longue date sa compétence de conception et de production de projets culturels et de commandes artistiques dans les hôpitaux publics. Son expérience la plus marquante étant la fondation et la direction de la Ferme du Vinatier de 1997 à 2009, centre culturel intégré à l’hôpital psychiatrique Le Vinatier à Lyon. Marie Coirié dessine
et conçoit des services, des produits et des espaces pour les secteurs sanitaires et médico‐sociaux et participe à
promouvoir les démarches de projets innovants dans le secteur public depuis plusieurs années.

Toute l'actualité

Groupe Public de Santé Perray-Vaucluse - 91360 Epinay-sur-Orge
contact : webmaster-internet@gpspv.fr

http://www.perray-vaucluse.fr/toute-l-actualite/actualite-53.html